Coronavirus. Pr Didier Pittet, le médecin suisse qui a inventé la solution hydroalcoolique

Le médecin suisse Didier Pittet a créé la solution hydroalcoolique au début des années 1990. Il a donné ensuite la formule à l’OMS pour la généraliser à moindre coût. Au début des années 90, le professeur Didier Pittet, médecin épidémiologiste genevois, démontre l’importance de l’hygiène des mains. Par manque de temps, les personnels soignants ne se lavent pas suffisamment les mains entraînant un taux d’infection important dans les établissements hospitaliers. Didier Pittet prouve alors que l’alcool, puissant désinfectant, est plus efficace que l’eau et le savon.

Don à l’OMS pour une reproduction à moindre coût partout dans le monde

Le médecin fait alors appel aux compétences du pharmacien suisse William Griffiths, spécialiste des solutions alcoolisées, pour créer la formule. La formulation de la solution hydroalcoolique a été donnée à l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Libre de brevet, elle peut ainsi être reproduite à moindre coût partout dans le monde.  L’idée était de la rendre accessible aux populations les plus pauvres », précise Chloé Guitart. La composition de la formule est  facilement reproductible avec des produits locaux . Ainsi, Didier Pittet et William Griffiths n’ont  pas touché d’argent  pour leur invention essentielle.

Thierry CrouzetLe geste qui sauve, Lausanne & Paris, Éditions l’Âge d’homme, 2014, 164 p. (ISBN 978-2-8251-4400-8lire en ligne ).

Ce livre est diffusé sous licence Creative Commons BY-NC-ND 4.0 , et est librement téléchargeable : lien de téléchargement du livre